Domotique et sécurité
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. La domotique au service de la sécurité des personnes âgées

La domotique au service de la sécurité des personnes âgées


Ces dernières années, la domotique s’est développée à vitesse grand V. A tel point que cette technologie est aujourd’hui parfaitement adaptée à la sécurité des personnes âgées.

Balbutiante à ses débuts, la domotique offre aujourd’hui une infinité de possibilités. Grâce à elle, un ordinateur, une tablette, un smartphone ou encore l’interface d’un système d’alarme suffisent à contrôler une multitude d’appareils au sein d’un foyer comme le système de sécurité, l’éclairage, le chauffage, l’ouverture/fermeture des portes, le fonctionnement d’appareils électroniques et ménagers, etc.

La domotique : un outil pour accompagner l’évolution démographique

Pour mémoire, l'espérance de vie est aujourd’hui de 85 ans pour les femmes et de 78,9 ans pour les hommes. En 2050, la France comptera plus de 80 000 centenaires.

Or, selon l’Institut français des seniors, si 80 % des Français craignent la perte d’autonomie, seuls 15 % pensent pouvoir y faire face facilement. De même, 92 % des Français âgés de plus de 75 ans vivent chez eux (dont 75 % des plus de 85 ans). De surcroît, une personne sur deux âgée de plus de 70 ans vit seule. 

Assurer le maintien à domicile des personnes âgées en toute sécurité

Le maintien à domicile passe en premier lieu par l’amélioration de la sécurité, notamment pour éviter les chutes et incendies. Toujours selon l’Institut français des seniors, les accidents domestiques tuent chaque année 9 000 seniors. 88 % des accidents graves sont dus à des chutes.

Dans ce contexte, la domotique s’impose d’ores et déjà comme un allié de choix pour veiller sur la sécurité des seniors. Une multitude de solutions existent déjà pour éviter toutes sortes d’incidents et permettre le maintien à domicile :

  • Installer un chemin lumineux pour faciliter les déplacements nocturnes et ainsi minimiser tout risque de chute.
  • Installer une caméra capable de savoir si la personne âgée est en position debout, assise ou couchée. En cas de chute ou d’absence de mouvement, elle déclenchera une alerte.
  • Équiper la personne âgée d’un bracelet ou d’un pendentif qui, en cas de malaise, lui donne la possibilité de prendre contact d’un simple geste avec un opérateur de téléassistance. Ce dernier pourra, si besoin, alerter les secours et/ou la famille.
  • Installer des capteurs qui vont progressivement intégrer le niveau d’activité de la personne âgée. En cas d’anomalie, des alertes seront déclenchées.
  • Installer des capteurs capables de détecter les situations à risques comme des émanations de fumée ou de monoxyde de carbone, par exemple.
  • Coupler directement l’ouverture d’un ascenseur à l’éclairage du hall de nuit.

La domotique intégrée, garante de la sécurité des personnes âgées

Si une enquête de l'Institut national d’études démographiques (Ined) révèle que les personnes âgées sont bien plus souvent victimes d'accidents domestiques que d'agressions physiques (1), une étude menée conjointement par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et par l’Insee (2) dévoile que 17,5 % des seniors se sentent en insécurité chez eux.

En cause : la perte d’une certaine autonomie, le sentiment d’être plus vulnérable et la peur de ne pas être en mesure de se défendre. Là aussi, la domotique intégrée offre plusieurs solutions :

  • Autoriser l’accès au garage pour qu’un livreur dépose un colis sans que la présence du senior à la porte soit nécessaire.
  • Eclairer l’extérieur d’un domicile à l’aide d’un détecteur de mouvement.

Autre solution pour lutter contre le sentiment d’insécurité chez les seniors, la mise en place d’un système de télésurveillance. En cas de crise d’angoisse ou d’agression, les opérateurs de télésurveillance seront à même de prendre les mesures nécessaires.

Avec la domotique, il existe mille et une façons de rendre le quotidien des personnes âgées plus facile. Surtout, elle leur permet de garder un contact permanent avec l’extérieur et de conserver leur autonomie.

POUR EN SAVOIR PLUS


Pour plus d’informations sur les solutions de téléassistance au service de la sécurité des personnes âgées :

Découvrez nos services

Sources : ORCIP ; France Info ; Ipsos ; Les Echos ; Institut français des seniors ; INED ; ONDRP - INSEE

(1) « Les accidents et agressions corporelles chez les personnes âgées : moins fréquents que chez les jeunes » 

(2) « Victimation personnelle et opinions sur la sécurité mesurées lors des enquêtes ''Cadre de vie et sécurité'' de 2007 a 2013 »

Sujets associés


Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.