Robotique maintien à domicile
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. La robotique au service du maintien à domicile des seniors

La robotique au service du maintien à domicile des seniors


Si la téléassistance aide déjà des milliers de personnes à rester chez elles malgré leur âge, des constructeurs envisagent désormais d’utiliser des robots pour conforter le maintien à domicile des seniors. Et les premiers prototypes ont fait leur apparition.

Le dynamisme de la « Silver Economy » n'est pas près de faiblir. Les études montrent qu'en 2015, plus de 26 % de la population sera âgée de 65 ans ou plus.

Parallèlement, les coûts et les conditions de vie en maison de retraite vont devenir de plus en plus dissuasifs. La question du maintien à domicile reste donc cruciale pour les années et décennies à venir.

Avec l'arrivée d'Internet, des smartphones et autres objets connectés, des solutions de téléassistance pointues ont pu être déployées pour favoriser et sécuriser le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap. Les systèmes de téléassistance sont de plus en plus sophistiqués, jusqu’à être capables d’intégrer des composants d'intelligence artificielle qui détectent une anomalie dans les habitudes de vie du bénéficiaire.

Une autre vague technologique commence à se former : la robotique au service du maintien à domicile des seniors.

Premiers équipements robotisés

D’ores et déjà, des start-up cherchent à combiner les progrès robotiques et l’intelligence artificielle. C’est ainsi que sont développés un déambulateur robotisé capable d’anticiper les besoins du senior et de s’y adapter pour l’accompagner dans ses mouvements ou un déambulateur qui incite à bouger en invitant son propriétaire à danser et en le conduisant partout de manière sécurisée.

L’avenir du maintien à domicile ?

Les chercheurs voient déjà plus loin. Pour beaucoup, les robots représentent l’avenir du soin à domicile pour les seniors. Ils s’activent donc pour développer des robots autonomes capables d’exécuter des tâches similaires, sinon identiques, à celles réalisées par un proche ou un aide-soignant.

C’était l’une des applications possibles pour Jibo, le premier robot « social », connecté, capable d’apprendre les habitudes de la famille, d’interagir, de contrôler certains équipements de la maison, de répondre aux questions, en plus de servir d’appareil de surveillance et d’alerte en cas de problème. La compagnie à l’origine du projet a fermé ses portes fin 2018 faute de moyens, mais la voie est ouverte.

Les futurs prototypes devraient s’inspirer de Jibo et aller plus loin. Le robot Jibo avait un rôle social et émotionnel, mais il n'était pas mobile et manquait de composants physiques et mécaniques pour véritablement servir de robot de soins aux personnes âgées.

Ca sera peut-être le cas de Robear, un robot infirmier japonais qui peut aider les patients à se lever, à se tenir debout, à marcher ou encore les porter.

Les entreprises travaillent donc pour parvenir à cette solution robotisée combinant mobilité, autonomie, évolutivité et aptitude à apporter des soins aux personnes âgées.

Les entreprises de téléassistance ne manqueront pas de surfer sur la vague pour proposer à leurs clients des solutions complètes avec un raccordement à leur station et donc une assistance à distance plus humaine.

Sources : vecnarobotics.com, waypointrobotics.com, theverge.com, pewsocialtrends.org, gema-life.com, robotcaresystems.com

PLUS D'INFORMATION


Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de téléassistance de Securitas pour le maintien à domicile des seniors ?

NOUS CONTACTER

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.