Téléassistance : la recherche de financements
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Téléassistance : quelles aides pour la financer ?

Téléassistance : quelles aides pour la financer ?


La téléassistance contribue à assurer la sécurité au quotidien et à limiter le risque de perte d’autonomie des personnes isolées. Son coût peut être amorti voire pris en charge par de nombreuses aides directes ou indirectes.

De très nombreux organismes et dispositifs aident au financement de la téléassistance. Son intégration, dès 2007, dans le champ de la loi sur les services à la personne montre à quel point elle est considérée comme l’un des éléments de réponse à l’adaptation de la société au vieillissement de la population.

Le financement des aides individuelles à la téléassistance

Les aides individuelles à la téléassistance sont celles qui dépendent directement du statut ou de la situation particulière des bénéficiaires. Elles sont généralement octroyées soit par un mécanisme de défiscalisation, soit par le versement de subventions :

  • Le crédit d’impôt lié aux services à la personne : un avantage fiscal qui prend la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées pour des prestations de téléassistance dans la limite de 12 000 € par an. Toute personne facturée en direct par un téléassisteur reçoit une attestation fiscale qui ouvre droit à cette déduction, ou à un crédit d’impôts si elle n’est pas imposable. Une seule condition : l’entreprise de téléassistance doit être agréée « services à la personne ».
  • La Prestation de compensation du handicap (PCH) : une aide pour financer partiellement ou totalement les dépenses liées au handicap. Il peut s’agir de financement d’aide humaine, d’aménagement du domicile ou de la téléassistance.
  • L’allocation personnalisée autonomie (APA) : il est possible, sous conditions d'âge et de degré de dépendance, de bénéficier de l'APA. La téléassistance est considérée comme utile et peut être intégralement financée dans ce cadre.
  • Les caisses de retraite : certaines Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM), Caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), Caisses d’assurance vieillesse ou Caisses d’allocations familiales (CAF) peuvent prendre en charge les frais liés à un service de téléassistance. Le montant et les conditions d’obtention de cette aide varient d’une région à l’autre et d’une caisse à l’autre, selon le profil du demandeur.
  • Les mutuelles peuvent financer tout ou partie du service de téléassistance selon les engagements prévus par le contrat d’assurance santé ou de prévoyance souscrit.

Les aides collectives à la téléassistance

Les aides collectives à la téléassistance dépendent des collectivités. Elles sont donc avant tout liées au lieu d’habitation des demandeurs. Elles prennent le plus souvent la forme d’un tarif préférentiel mais peuvent aussi se traduire par des participations financières.

  • Les Centres communaux d’action sociale (CCAS) : présents dans certaines communes, les CCAS sont des établissements publics intervenant dans les domaines de l'aide sociale. Leur périmètre est limité à la commune à laquelle ils appartiennent, il faut donc être habitant de la commune pour bénéficier des aides. Il est courant que les CCAS prennent en charge une partie de l’abonnement à la téléassistance, mais toujours selon des critères propres à la politique sociale de la commune.
  • L’abonnement collectif : certaines communes ou départements négocient un contrat avec un opérateur de téléassistance qui reçoit une délégation totale ou partielle de service public. L’aide prend alors la forme d’un tarif négocié très avantageux pour les habitants de la ville ou du département concerné. Pour savoir si votre collectivité propose un tel dispositif, le mieux est de se renseigner en mairie.

Il est à noter que certaines aides peuvent se cumuler. Par exemple, la prise en charge d’une mutuelle n’est pas incompatible avec le versement de l’Allocation personnalisée autonomie (APA). Il est important de se renseigner auprès des différentes caisses et collectivités pour connaître précisément leur position sur les possibilités de cumul.

Sources : entreprises.gouv.fr, teleassistance.securitas.fr, pour-les-personnes-agees.gouv.fr, service-public.fr, inc-conso.fr

Plus d'information


Vous souhaitez en savoir plus sur les services de téléassistance de Securitas ?

Contactez-nous

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.