Téléassistance avancée
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. La téléassistance avancée

La téléassistance avancée


Les offres de téléassistance avancée fleurissent sur le marché. De quoi s'agit-il ? Comment ça fonctionne ? Quelles sont les différences avec la téléassistance classique ?

Lorsque se pose la question de la marche à suivre pour que la préservation du maintien à domicile ou de l’autonomie dans des structures spécialisées se passent au mieux, diverses solutions se présentent. La téléassistance en est une.

Il convient de savoir différencier téléassistance classique et téléassistance avancée, quelquefois dite « active ».

Téléassistance classique

La première suppose le port d'un dispositif se présentant sous la forme d'un bracelet ou d’un médaillon équipé d'un bouton-pression. En cas de problème, le bénéficiaire du service appuie sur ce déclencheur. Ce geste engendre un appel – par l'intermédiaire du terminal et non du téléphone – au plateau d'écoute de la station de téléassistance, lequel contacte et fait venir, en fonction de la situation, les proches désignés au contrat, un agent de sécurité ou les secours. Certains prestataires proposent également le relais vers un plateau de régulation médicale, 24h/24.

La téléassistance classique se destine donc plutôt à des personnes dont la perte d'autonomie est modérée et les capacités cognitives bonnes, et qui sauront par conséquent reconnaître un danger et réagir en appuyant sur le bouton.

La téléassistance dite classique, si elle a fait ses preuves, présente toutefois des limites. Une étude menée en 2014 par l'Institut national de la consomation (INC) a montré que de nombreux utilisateurs ne portaient leur dispositif que le jour, par crainte de déclencher un appel en dormant, et l'enlevaient lors d'une douche ou d'activités accidentogènes telles que le jardinage ou le bricolage, par peur d'endommager l'appareil – pourtant prévu pour résister à tous les cas de figure.

La téléassistance avancée, avec l'aide de nouvelles technologies, propose un service plus complet, qui peut s'adresser à des personnes plus fragiles.

Téléassistance avancée 

quand la technologie sauve des vies

La téléassistance avancée a cela de différent avec la téléassistance classique qu'elle ne nécessite pas d'intervention de la part du bénéficiaire – même si l'appui sur le déclencheur reste possible – pour lancer une alerte. Le système fonctionne de la même manière que la téléassistance classique, mais propose des services associés qui, grâce à l'intelligence artificielle, détectent une anomalie dans les habitudes de vie du bénéficiaire.

Concrètement, on installe des capteurs qui transmettent l'activité des bénéficiaires (détecteurs de mouvements ou d’ouverture et fermeture de portes, accéléromètres, etc.) et l'activité relative à leur logement, via des systèmes domotiques (détecteurs de température, de monoxyde de carbone, etc.), à des algorithmes développés pour analyser ces données au fil de l'eau.

Après quelques jours d'étude des habitudes de vie du bénéficiaire, les algorithmes sont capables de déceler une anomalie, et de déclencher une alarme le cas échéant.

Olivier Conchaudron, directeur de clientèle chez Securitas Téléassistance, explique : « Imaginons qu'une personne se lève vers 8h30 tous les jours. Si, à 10h00, les capteurs n'ont pas détecté de mouvement et déclenchent une alarme, on peut supposer que la personne est malade ou a fait un malaise. Plus qu'une simple résolution du problème, la téléassistance avancée propose une détection qui va dans le sens de la prévention de la dépendance. »

Et la détection des anomalies va beaucoup plus loin. Les systèmes de détection d'ouverture et de fermeture des portes et fenêtres donnent la possibilité de suspecter une effraction, ou de suivre les heures de sortie et retour d'une personne atteinte par la maladie d'Alzheimer. L'allumage prolongé d'un chemin lumineux destiné à aider la personne dans ses déplacements nocturnes supposera une présence anormale, et possiblement une chute. Les possibilités sont infinies et permettent un accompagnement réel dans le maintien à domicile des plus âgés.

Simplicité d'installation et d'utilisation

L'installation de la téléassistance avancée ne diffère de celle de la téléassistance classique que par le nombre d'appareils à installer. Ce dernier sera déterminé après un entretien entre le prestataire qui procède à l'installation et le bénéficiaire ou ses proches.

Tous les profils ne nécessitent pas la mise en place de toutes les solutions. En tout état de cause, les matériels fonctionnent par systèmes radio, sur piles ou secteur, sont autonomes en alimentation, ne demandent pas de tirage de câbles et peuvent être mis en route, et testés, dès l'intervention de l’installateur.

Sources : Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, Institut national de la consomation, Securitas.

Plus d'information


Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions de téléassistance ?

Contactez-nous

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.