Téléassistance
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Téléassistance : la poussée technologique

Téléassistance : la poussée technologique


Algorithmes, capteurs et intelligence artificielle donnent à la téléassistance les moyens d’être encore plus à l’écoute des personnes assistées, et plus apte à remplir sa mission d’alerte et d’aide au maintien à domicile.

La téléassistance évolue. Le dispositif classique du pendentif relié à une station de téléassistance s’enrichit avec les nouvelles technologies.

Il ne s’agit pas juste de relier une caméra à un smartphone, explique Olivier Conchaudron, directeur de clientèle Securitas Téléassistance. Les technologies actuelles vont beaucoup plus loin dans la détection d’événements anormaux et dans la transmission de l’urgence grâce à l’intelligence artificielle.   

Capter et analyser

Repérer un comportement anormal à distance suppose tout d’abord la présence de capteurs. La nouvelle génération de ces derniers est conçue pour être compatible avec les télétransmetteurs habituels.

Une fois installés, ils enregistrent par exemple les allées et venues de la personne assistée dans son lieu de résidence, et détectent l’ouverture et la fermeture des portes et des fenêtres.

Il suffit d’un mois d’observation et de collecte de données pour obtenir un comportement type de la personne à assister.

Dès lors qu’un événement imprévu survient, les algorithmes reconnaissent l’écart comportemental et le dispositif envoie un message d’alerte.

Imaginons qu’une personne âgée cesse soudainement d’aller dans sa cuisine pendant trois jours, explique Olivier Conchaudron. Le système le repère et signale l’anomalie au plateau d’écoute de Securitas Téléassistance. L’opérateur peut ainsi prendre les mesures adaptées avec la famille. Imaginons encore qu’une personne atteinte d’Alzheimer sorte de chez elle. Si le détecteur installé à la porte n’enregistre pas de retour à une certaine heure, l’alerte peut automatiquement être donnée. 

L’intelligence artificielle s’applique également à des cas d’urgence. Si une personne dépasse l’heure à laquelle elle se lève d’habitude, un message est envoyé au plateau d’écoute.

Via la géolocalisation ou les capteurs, les opérateurs connaissent en temps réel l’emplacement de la personne assistée ou son activité afin de prendre les décisions adéquates. 

Vers le tout connecté

La connexion des équipements est l’autre tendance technologique du moment. Tous les appareils cherchent à se raccorder au transmetteur installé à domicile.

Un exemple : les chemins lumineux en led qui s’allument automatiquement la nuit. S’ils ne s’éteignent pas, cela peut signifier une anomalie comme une présence prolongée suspecte quelque part.

Citons également les lampes connectées qui indiquent au plateau d’écoute les pièces restées allumées ou éteintes de manière inhabituelle. 

Ces progrès décuplent les potentialités de la téléassistance, mais ils ne remplacent pas le système du pendentif, précise Olivier Conchaudron. Quelle que soit l’avancée technologique, la personne reste maître de sa téléassistance et peut envoyer un message d’alerte de sa propre initiative à tout moment.

Sources : Syndicat National pour la Silver Economie (Synapse), Securitas

Plus d'informations


Pour en savoir plus sur les services de Securitas Téléassistance, contactez-nous.

Contactez-nous

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.